Le Bout en Train

Vins

Notre carte de vins se distingue par des vins « découverte », de petites maisons, mono cépages, et très orientée Languedoc Roussilon. Vins en suggestion (découverte. ex: espagnol, libanais). Principalement français.

Quand le vin se met au service de l’amour !

Je trouve ce texte dix-vins
Il m’est arrivé une histoire, dont-il faut que vous donne, si je puis dire… la primeur! C’était il y a quelques temps au bal de la Nuit-Saint-George que j’ai rencontré la petite Julienas… Une fille drôlement Gigondas, un sacré beau Meursault, bien charpenté, et sous sa robe vermillon un grand cru classé, avec des arômes cassis et fraises des bois. On a dansé Anjou contre Anjou sur un Sylvaner à la mode et plus tard, lorsque je lui ai proposé de l’emmener dans mon Château-Neuf du Pape, elle est devenue toute Crozes-Hermitage!!! Le temps d’aller chercher un Chablis au vestiaire, de mettre un petit Corton dans ses cheveux, on estr monté dans ma Banyuls et on a roulé jusqu’au matin.
Ah! Quelle belle journée!!!
On s’est baladé Entre-Deux-Mer, il faisait beau, on a Vaqueyras sur la plage, les pieds dans l’eau clairette. On s’est Puoilly-Fuissé dans les dunes et comme le Mercurey montait sérieusement, on commençait à avoir les Côtes Rôtie, on à décidé de rentrer… Mais voilà, en partant, nous nous sommes retrouvés coincé dans les embouteillages…..Enfin les Bouchons quoi!!!
Je commençais à Minervois sérieusement et là, Julienas et moi, nous avons commencé à nous crêper le Chinon. D’un seul coup, elle a claqué la Corbière de la Banyuls et elle est partie. Je me suis retrouvé comme Macon. Quoi, me suis je dit, elle s’est déjà Sauvignon avant même que j’ai le temps de la Sauternes!! Mais je vous Jurançon, je l’avais dans le Pouillac, en effet, j’étais tellement Tokay que j’ai couru après elle, dans Lalande et les Chardonnay, pour la rattraper. Quand on s’est retrouvé, et je l’ai vu devant moi en gros plan, je lui ai dit:
« Ne fais pas ta Pomerol, et ne t’en va plus Gamay »!
En pleurant, elle est tombée dans mes bras en Madiran:
« Ne m’en veux pas, je voulais être sûre que ton Saint-Amour était vraiment sincère »
Depuis, on ne s’est plus cuité!!!


 
 

Alsace

Pinot gris, Jean Geiler, 2014 (pinot gris) 28€
Pinot Noir Jean Geiler, 2014 (pinot noir) 29€

 

Bordelais

Château Haut Beyzac, Haut Médoc, 2011 (merlot et cabernet sauvignon) 22.00 €
Domaine de Courgeau, Côtes de Blaye, 2012 (cabernet sauvignon et merlot) 23.00 €
Le Petit Ane, Fronsac, 2012 (merlot), coup de cœur du guide Hachette 36.00 €

 

Beaujolais

Morgon, Domaine des Rochettes, 2011 (gamay)  27€

 

Bourgogne

Saint Véran, Château de la Greffière , 2014(chardonnay) 25€
Mâcon Solutré, Le Clos Gaillard, 2014 (chardonnay) 14€ / 25€
Bourgogne rouge, Domaine Colin 2013 (pinot noir) 39€

 

Champagne Blanc

Drappier Carte d’or (Pinot et Chardonnay)  64€

 

Languedoc Roussilon Rouge

Minervois, Château Coupe Roses «Orience»,2011 (grenache, syrah, mourvèdre) 32€
Roussillon, Domaine Força Réal «Les Hauts», 2011(grenache, syrah) 32€
Roussillon, Mas de la Garrigue, 2012, (grenache, mourvèdre) 22€
Pic Saint Loup, Château Euzière « Almandin », 2012 (syrah) 25€
Faugères, Le Mas Nuy « Athanor », 2014 (syrah et grenache) (raisins bio) 19€ / 26€

 

Sud Ouest Blanc

Domaine Saint Lannes, 2014 (colombard) 22€

 

Rhône

Côtes du Ventoux, Domaine des Anges, 2011 (grenache, syrah) 21€
Gigondas, Domaine de la Bouissière, 2012 (grenache, syrah) 43€
Saint Joseph, Domaine Durand, 2011 (syrah) 39€

 

Vins maison

Le vin maison 0.90 € le centilitre

 

Italie

Domaine Donnachiara, Fallanghina, 2011, (fallanghina) 26€
Domaine Donnachiara, Irpina Aglianico, 2013 (irpina aglianico ) 30€

 

Loire

Sancerre, Domaine Cédric Bardin, 2014 (sauvignon) 15€ / 29€
Les Trois Chênes, Sauvignon de Touraine, 2014, Ricard (sauvignon) 27€
Chinon , Domaine des Béguineries, 2011 (cabernet franc) (raisins bio) 13.50€ / 24€
Saumur Champigny, Château de Villeneuve, 2012 (cabernet franc) 13.50 € / 26€
Saint Nicolas de Bourgueil, Mabileau ,2014 (cabernet franc) (raisins bio) 15€ / 29€